Bienvenue sur Ilozen

liens et notes web de willy.ten
numérique*(usages +compétences + médiations)
et propulsions diverses

Des traces [Big Data (1/2)]

Préambule : toutes les semaines, pour le travail, j’essaye de sensibiliser les étudiants et les équipes éducatives aux nouvelles missions des bibliothèques et aux grands concepts informationnels. Je trouve dommage de ne pas publier pour d’autres publics ces petites notes. Je les reprendrai donc ici avec quelques semaines de décalage.… Read more →

Journal musical – 10

Rappelons le principe : la diffusion tous les 15 jours (à peu près) d’une playlist d’une dizaine de titres piochés dans mes écoutes les plus fréquentes du moment. Un journal musical en quelque sorte, ou une empreinte sonore, mais aussi un moyen de partager certaines découvertes. Il est nécessaire d’avoir un compte Spotify (gratuit) pour lire les titres.
Les commentaires sont ouverts pour échanger sur ces artistes et découvrir de nouveaux univers, n’hésitez pas à intervenir.

Vol. 10 : traces sonores de la seconde moitié du mois de septembre

Je triche un peu pour le début de cette sélection : les deux premiers morceaux, d’Ibeyi, sont une découverte du mois de novembre, cependant j’ai tant apprécié que je les place de suite. On entendra parler de ces deux jumelles à mon avis.

Matt Elliot, et sa voix folk et suave, prend le relais avant d’enchainer sur une découverte dûe à Mathieu Conquet (écoutez les matins de France Culture !) : perfume genius.

31 Knots fait partie de ses formations post-rock souvent très intéressantes. Ce groupe est génial n’hésitez pas à fouiller dans leur discographie.

Martina Topley Bird, qui vient ensuite, partagea la vie de Tricky et fait partie des sons très écoutés en cette fin septembre.

Dans la voiture tournait alors des titres plus hip hop ou plus funk, comme Fuzzy Vox ou The Herbaliser.

Enfin, comme souvent, j’aime finir ces sélections sur les morceaux plus « jazz ». En cette fin septembre ce fut Contemporary Noise Quartet, le Trio Elf ou Ilhan Ersahin (que c’est beau…)

 

 

photo du bandeau : Microphone par quickers

Journal musical – 9

Rappelons le principe : la diffusion tous les 15 jours (à peu près) d’une playlist d’une dizaine de titres piochés dans mes écoutes les plus fréquentes du moment. Un journal musical en quelque sorte, ou une empreinte sonore, mais aussi un moyen de partager certaines découvertes. Il est nécessaire d’avoir un compte Spotify (gratuit) pour lire les titres.
Les commentaires sont ouverts pour échanger sur ces artistes et découvrir de nouveaux univers, n’hésitez pas à intervenir.

Vol. 9 : traces sonores de la première moitié du mois de septembre

Le début de ce mois de septembre est doux et les musiques empruntent un chemin cotonneux : A hawk and a hacksaw, un duo surprenant, reprend les musiques « de l’Est » d’un film des années 60, Leonard Cohen revient nous bercer avec un nouveau disque, Piers Faccini ressort de la discothèque en solo suite à son disque avec Vincent Segal (cf le JM-8), Nick Drake (et Cinematic Orchestra) accompagne une guitare très inspirée, Carla Kihlstedt (de Tin Hat) et son projet 2 Foot Yard reste toujours aussi envoutante…

Fanfarlo, plus folk, avec de faux airs de Beirut, annonce le changement…

Parce que vient le moment des virtuoses de Fishtank ensemble, l’énergie de The apples, la fougue d’Acoustic Ladyland pour aboutir à la merveille tant attendue en cette fin d’année : l’album enfin sortie du grand, de l’immense, du génial Guillaume Perret (oui j’ai un faible, et si vous ne l’avez jamais vu en concert courrez au Jazz Festival de Tourcoing le mois prochain, c’est l’assurance d’en prendre plein les oreilles, de voir que le jazz est bien vivant). A priori, lors de ce festival, il sera accompagné à la basse par le non moins génial et inventif Laurent David (pas dispo sur spotify mais le Monsieur est inventif et a monté son propre label : Alter-Nativ, et c’est par là : Alter-nativ et M&T@L – avec Thomas Puybasset au sax (pffff !!!) et Maxime Zampieri (tchikaboum) – j’ai pu les écouter il y a peu et c’était terrible malgré une salle peu appropriée. Ils reviendront sur Lille en février).

Guillaume Perret, M&T@L, ce mélange d’inventivité, de technique incroyable et d’énergie folle, voilà la musique qui me fascine.

photo du bandeau : Microphone par quickers